Photos du mois de Juillet 2016

mercredi 6 juillet 2016 par WOLF Didier (Bénévole)

Gobemouche gris (Muscicapa striata) : Ce passereau compense son plumage peu coloré par une grande élégance dans son port et ses attitudes de chasse. Comme son nom l’indique, il chasse les insectes volants en se positionnant à l’affût sur un perchoir (ici une potence pour mangeoires à oiseaux) puis s’élance subitement afin de capturer une proie et revient aussitôt sur son perchoir. Migrateur strict, il passe l’hiver en Afrique. Fabrice CADILLON

Oedémère noble (Oedemera nobilis) : Coléoptère des prairies, vert métallique, qui se nourrit de pollen. Le mâle ici présenté se distingue de la femelle par ses fémurs postérieurs très épais. (source : Insectes et araignées, coll. Nature en poche, éd. Larousse). Fabrice CADILLON

Orchis bouc (Himantoglossum hircinum) : Himantoglossum signifie langue en lanière et hircinum fait référence à l’odeur de bouc des fleurs. Voici une des orchidées les plus hautes et les plus robustes qu’on puisse trouver en Charente : elle peut atteindre 1 mètre et avec ses labelles en forme de lanières longues de 6 cm ses fleurs passent difficilement inaperçues ! C’est une espèce pionnière : ici photographiée en bordure de chantier LGV, elle sera peut-être accompagnée d’autres espèces d’orchidées dans les années à venir. Sabine CADILLON

Mouche à toison (Tolmerus sp) : Insecte diptère de la famille des Asilidae. Redoutables prédateurs, ils sont muni d’une trompe rigide et pointue leur permettant de transpercer leurs victimes et d’injecter leur salive pour en aspirer le contenu prédigéré. Les Asilidés peuvent être observés fréquemment dans les milieux ouverts et ensoleillés. Aux heures les plus chaudes de la journée, ils capturent des insectes qui composent leur nourriture. Danièle RAINAUD

Couleuvre verte et jaune (Hierophis viridiflavus):Mesurant en moyenne 100 à 120 cm de longueur, elle peut être qualifiée d’élégante. Sa tête est plutôt petite voir fine. Contrairement aux vipères ses pupilles sont rondes. Elle fait partie des espèces protégées sur l’ensemble du territoire métropolitain français. Il est totalement interdit de la capturer, de la blesser, de la tuer, de la déplacer ou de détruire sa ponte. Danièle RAINAUD

Libellule déprimée (Libellula depressa L.) : Cet Anisoptère de la famille des Libellulidae est une espèce très commune en Charente qui fréquente les eaux stagnantes ou faiblement courantes. Elle s’installe volontiers sur les mares nouvellement créées. Les mâles ont un comportement territorial et peuvent être agressifs envers leurs congénères. Cette libellule s’observe d’avril à septembre. Albert & Monique BRUN

Hélianthème à gouttes (Tuberaria guttata) : Cet hélianthème appartenant à la famille des Cistacées, est une plante annuelle pionnière qui pousse dans les terrains sablonneux et siliceux. Il se différencie facilement des autres cistes par ses petites taches brun-rouge à la base de ses pétales. Il fleurit de mai à août et est commun surtout dans le sud de la France. Albert & Monique BRUN

Dolichomitus imperator… est un très grand Ichneumon noir aux pattes rousses. Seuls les tibias et les tarses des pattes postérieures sont noirâtres. Cet hyménoptère de la famille des Ichneumonidés est un "ectoparasite" des larves d’insectes xylophages (Longicornes et Buprestes). La femelle les recherche pour y déposer ses oeufs. Comme ici sur une vieille souche, elle ausculte littéralement le bois de la pointe de ses antennes. Une fois la proie repérée, elle se campe à la verticale, tête en bas, gaine redressée et "tourne" autour de sa tarière qu’elle enfonce profondément jusqu’à ce que celle-ci atteigne la larve. Elle pond alors un oeuf dessus et retire sa tarière. La larve rongera celle du coléoptère et se nymphosera dans la loge de sa victime. Il existe plusieurs genres très proches des Dolichomitus et les critères très subtils permettant d’aller jusqu’à l’espèce ne peuvent être discernés que sous loupe binoculaire. Réjane PAQUEREAU

Grande mouche de mai (Ephemera danica) : Appartenant à l’ordre des éphéméroptères, la Mouche de mai est une grande éphémère qui émerge des rivières non-polluées en mai-juin. Sa durée de vie est très brève d’où son nom d’éphémère. Pourquoi ce nom de Mouche de mai ? C’est un insecte dont la larve est aquatique et qui éclot et passe au stade adulte en bord de rivière. Cette dernière transformation se passe même à la surface de l’eau ou juste en-dessous pour certaines espèces et font alors le régal des poissons. Les pêcheurs l’ont bien compris et l’utilisent pour la pêche "à la mouche", ce qui lui a valu son nom. Plusieurs espèces d’éphémères apparaissent à partir de mai, Ephemera danica étant la plus grande de ces "mouches de mai" est devenue naturellement la "Grande mouche de mai". Didier WOLF

Agrion de Mercure (Coenagrion mercuriale) : Ce Zigoptère de la famille des Coenagrion est une espèce d’eau courante, qui colonise les eaux claires permanentes, bien oxygénées, ensoleillées et bien végétalisées. Ce sont en général des ruisseaux, rigoles, drains, fossés alimentés ou petites rivières (naturels ou anthropisés), mais aussi sources, suintements, fontaines, résurgences. La larve supporte très mal l’assèchement, même de courte durée, elle est relativement sensible à la charge organique et se développe préférentiellement dans des milieux où la concentration d’oxygène dissout est élevée. Les prairies qui bordent les ruisseaux ou fossés ont une grande importance pour l’espèce. Elles sont utilisées comme site de maturation des imagos, comme terrain de chasse et lieu de repos. Espèce inscrite en annexes II de la Directive "Habitats-Faune-Flore". Source : inpn.mnhn.fr/fichesEspece/. Didier WOLF

Libellule fauve (Libellula fulva) : Cet Anisoptère de la famille des Libellulidae de taille moyenne doit son nom à la couleur rouge orangée à fauve de l’abdomen de la femelle. Celui du mâle est bleu avec l’extrémité noir. Les deux sexes montrent de grandes taches noires à la base des ailes postérieures, qui ne s’étendent pas au-delà des triangles. Au niveau des ailes antérieures, ces taches se présentent sous la forme de deux traits parallèles. La femelle (et plus rarement les mâles) possède des taches foncées sur l’apex des ailes. Présente dans une grande partie de l’Europe, mais dans la région Poitou-Charentes elle souffre d’une baisse de la qualité des eaux. Didier WOLF

Céphale (Coenonympha arcania) : Lépidoptère appartenant à la famille des Nymphalidae présent dans presque tous les départements. Fréquente les milieux ouverts et herbacés. On le voit en juin-juillet lors de journées chaudes. Sa chenille vit sur les graminées comme la Mélique. Didier WOLF

Demi-deuil (Melanargia galathea) : Lépidoptère appartenant à la famille des Nymphalidae, de noir, de brun et de blanc vêtu, vit dans les prairies, les bois herbeux, les talus. Il y a de nombreuses anomalies (variétés) dans l’ornementation des ailes. C’est un papillon qui ne vole que par beau temps. La femelle pond en vol et ses oeufs tombent dans l’herbe. Les jeunes chenilles entrent en hibernation dès la naissance, sans même s’alimenter. Plantes-hôtes : diverses graminées. Didier WOLF

Epeire des bois (Aculepeira ceropegia) : Ou Épeire feuille de chêne, à cause du motif sur son abdomen en forme de feuille lobée bordé d’une ligne foncée. Cette espèce est printanière et estivale. Elle construit une toile circulaire symétrique dont le centre est renforcé, et à côté elle se confectionne un abri en fils de soie. Elle camoufle son cocon d’œufs dans les fentes des écorces des arbres. Elle vit dans les prairies exposée à toutes les intempéries. Didier WOLF

Tétragnathe étirée (Tetragnatha extensa) : Se rencontre sur les berges de cours d’eau, toujours à proximité de l’eau, toute allongée et immobile. Elle utilise une toile pour capturer ses proies, reconnaissable à son centre sans spires. Les deux espèces Tetragnatha extensa et Tetragnatha montana ne peuvent se distinguer sur des photographies qu’en vue ventrale par la couleur de leur sternum. La femelle pond ses œufs dans un cocon qui ressemble à une fiente d’oiseau ou une tache de moisissure. Tetragnatha = à 4 mâchoires (chélicères + pédipalpes) et extensa = étendu. Didier WOLF

Orchis des bruyères (Dactylorhiza maculata subsp. ericetorum) : Est peu connu et de validité contestée, variabilité de Dactylorhiza maculata pour certains. Concerne la moitié ouest de la France, jusqu’aux Cévennes, et pousse dans les landes et les tourbières. Espèce assez grêle à feuilles lancéolées-linéaires aux fleurs pâles, blanchâtres à rosâtres. Labelle peu découpé, à lobe médian plus étroit mais plus long que les latéraux, nettement plus large que long avec des dessins peu marqués ; tiretés, lignes interrompues, pointillés. Sépales latéraux généralement inclinés vers l’avant. Didier WOLF

Cerf élaphe (Cervus elaphus) : Nous avons le rituel du brame pour l’observer, mais le restant de l’année il se fait discret et vit en solitaire. Mais parfois en observant bien les lisières il se laisse deviner à la reposée parmi les hautes herbes. Nous sommes au mois de juin et ses bois sont en velours. Didier WOLF

Chevreuil (Capreolus capreolus) : Toujours aussi séduisant, avec la pousse des céréales il lui arrive d’aller les consommer alors qu’elles sont encore tendres. Ici dissimulé dans les blés illuminés par les coquelicots. Didier WOLF


Portfolio

Gobemouche gris, 08_06_2016, Péreuil, Fabrice CADILLON Oedémère noble, 02_06_2016, Péreuil, Fabrice CADILLON Orchis bouc, 08_06_2016, Claix, Sabine CADILLON Orchis bouc, 08_06_2016, Claix, Sabine CADILLON Mouche à toison, 06_2016, Danièle RAINAUD Couleuvre verte et jaune, 06_06_2016, Danièle RAINAUD Libellule déprimée, 16_06_2016, Ambernac, Albert & Monique (...) Hélianthème à gouttes, 26_06_2016, Landes de Touvérac, Albert & Monique (...) Dolichomitus imperator femelle, 20_06_2016, Angeac-Champagne, Réjane (...) Dolichomitus imperator femelle, 20_06_2016, Angeac-Champagne, Réjane (...) Grande mouche de mai, 04_06_2016, Saint Fraigne, Didier WOLF Agrion de Mercure, 07_06_2016, Anais, Didier WOLF Libellule fauve, 04_06_2016, Saint Fraigne, Didier WOLF Céphale, 05_06_2016, Brandes de Soyaux, Didier WOLF Demi-deuil, 19_06_2016, Aussac-Vadalle, Didier WOLF Demi-deuil, 19_06_2016, Aussac-Vadalle, Didier WOLF Epeire des bois, 19_06_2016, Anais, Didier WOLF Epeire des bois, 19_06_2016, Anais, Didier WOLF Tétragnathe étirée, 19_06_2016, Anais, Didier WOLF Tétragnathe étirée, 19_06_2016, Anais, Didier WOLF Orchis des bruyères, 05_06_2016, Brandes de Soyaux, Didier WOLF Orchis des bruyères, 05_06_2016, Brandes de Soyaux, Didier WOLF Cerf élaphe, 16_06_2016, Didier WOLF Chevreuil, 04_06_2016, Anais, Puyfrançais, Didier WOLF Chevreuil, 04_06_2016, Anais, Puyfrançais, Didier WOLF
Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | Espace privé | visites : 844199

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Photos du mois   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.29 + AHUNTSIC

Creative Commons License