Photos du mois de Février 2016

mardi 2 février 2016 par WOLF Didier (Bénévole)

Hibernie grisâtre (Agriopis leucophaearia) : Est un Lépidoptère de la famille des Géométridés, aux moeurs hivernales. En effet, les adultes émergent très tôt dans l’année, dès janvier lors des hivers les plus doux. Ce qui est le cas pour celui-ci, venu se poser en sous-bois pratiquement devant moi. Cette espèce, hôte des zones boisées, est marquée par un fort dimorphisme sexuel. Les femelles sont aptères, leurs ailes atrophiées sont très réduites. Elles grimpent le long des troncs des chênes où les mâles ailés les rejoignent, attirés par leurs phéromones. La chenille est visible en juin et se nourrit sur divers arbres et arbustes (chênes, bouleaux) puis hiverne au stade de chrysalide, dans la litière. L’insecte est présent et répandu partout en France, jusqu’au Moyen Orient. Connu au Japon. Réjane PAQUEREAU

Accenteur mouchet (Prunella modularis) : Cet oiseau discret et souvent très farouche peut se laisser observer plus facilement sous les mangeoires où il vient picorer les restes des repas des mésanges (Parus sp) et autres rouges-gorges familiers (Erithacus rubecula). Fabrice CADILLON

Chardonneret élégant (Carduelis carduelis) : Oiseau très commun et qui vient assez facilement aux mangeoires, à condition d’y trouver une de ses graines de prédilection : le tournesol. Le reste de l’année, on peut l’observer dans les friches et les jardin où il raffole des graines de diverses espèces de chardons et de pissenlits. Fabrice CADILLON

Pinson du Nord (Fringilla montifringilla) : Très proche dans son allure du Pinson des Arbres (Fringilla coelebs), un examen attentif révèle de nombreuses différences dans les colorations de son plumage. Visiteur d’hiver, son abondance dans nos contrées dépend des températures dans le nord de l’Europe : plus il y fait froid et plus ces pinsons affluent, le plus souvent mêlés à de grandes bandes de Pinsons des Arbres. Contrairement au Pinson des Arbres qui se nourrit exclusivement au sol, son cousin du nord n’hésite pas à investir les plateaux des mangeoires où il côtoie fréquemment Verdiers d’Europe (Carduelis chloris) et Chardonnerets élégants (Carduelis carduelis). Fabrice CADILLON

Découpure (Scoliopteryx libatrix) : Est un Lépidoptère de la famille des Noctuidés, aux ailes antérieures à motifs rouge orangé et bord externe festonné. Le papillon est visible de mars à décembre, en deux générations, la première en juin, la seconde en août. Les sujets de seconde génération se réfugient en automne dans les grottes, caves et autres abris sombres et humides pour hiverner. Celui-ci se tenait posé sur la paroi, en hauteur, à l’intérieur d’une ancienne carrière. Il ne ressortira à l’air libre qu’au printemps, entre février et fin avril, époque où sont déposés les oeufs. La chenille vit sur divers Saules et Peupliers. Espèce largement répandue et généralement commune. Réjane PAQUEREAU.

Auriculaire mésentérique (Auricularia mesenterica) : Est un champignon gélatineux de la famille des Auriculariacées. Fixée sur une souche affleurante (feuillu non identifié), l’espèce s’est développée en formant de multiples chapeaux en éventails plus ou moins imbriqués, à marge sinueuse et blanchâtre. La face supérieure est feutrée-hirsute et zonée de couleurs allant du blanc-gris au brun-violacé. La face inférieure (l’hyménium fertile) est veinée-ridée, brun-pourpre et pruineuse à cause des spores. La chair élastique à l’état frais devient dure et cassante en vieillissant. Aussi appelée Oreille poilue, l’espèce est assez fréquente dans la région et il est possible de la rencontrer toute l’année, notamment en période humide. Comestible sans intérêt. Réjane PAQUEREAU

Perce-neige (Galanthus nivalis) : Comme son nom l’indique, cette plante vivace est capable de percer une mince couche de neige pour exhiber ses fleurs blanches en clochettes. Il fleurit le plus souvent au coeur de l’hiver, fin janvier début février. Cette Amaryllidacée préfère une situation demi-ombragée, en bordure de rivières et de ruisseaux où elle se naturalise parfois ; dans les jardins, cette espèce est aussi très cultivée. Station d’une commune de la Vienne limitrophe du Nord Charente, près d’un affluent de la Grande Blourde. Albert & Monique BRUN

Pétasite odorant (Petasites pyrenaicus) : Cette plante, appelée aussi héliotrope d’hiver, est originaire de la zone méditerranéenne et a été introduite dans les jardins dans un but ornemental en raison de ses fleurs odorantes. Cette Asteracée, assez commune, fleurit de janvier à mars en formant des tapis denses le long des chemins, et sur des talus ombragés. Ses fleurs au délicat parfum de vanille attirent un bon nombre d’insectes butineurs. Albert & Monique BRUN

Cynorhodon givré. Dans le jardin, à la faveur d’une nuit froide et humide, le givre nous a offert dernièrement un tableau enchanteur en parant feuilles et fruits d’un fin liseré de glace. Les fruits des églantiers appelés cynorhodons (ou cynorhodons) cueillis après les premiers froids entrent dans la composition de confitures et gelées délicieuses. L’églantier s’adapte à tous les sols et est très rustique partout en France ; néanmoins, il se raréfie en raison de la destruction des haies. Albert & Monique BRUN

Grimpereau des jardins (Certhia brachydactyla) : Passereau de petite taille, les deux sexes sont semblables. La poitrine est blanche, le ventre et le croupion sont plus bruns. Il a un long bec arqué des rectrices rigides, et une longue queue. De nettes tâches blanches sont visibles aux pointes des ailes. Le plumage du grimpereau des jardins et celui du grimpereau des bois sont très semblables, et ce n’est souvent que grâce à leurs chants distincts qu’on arrive à les reconnaître. A les ongles des doigts courts. Se nourrit d’insectes et d’araignées. Assez commun évite les massifs forestiers et préfère les parcs, jardins et bosquets. Didier WOLF

Moineau friquet (Passer montanus) : A peine plus petit que le moineau domestique auquel on ne peut s’empêcher de le comparer, se différencie essentiellement par sa tête marron ainsi que par la présence sur sa joue blanche d’une petite virgule noire. Pas de dimorphisme sexuel. Beaucoup plus rural que son congénère des villes, ce moineau des campagnes aime à fréquenter le voisinage humain, les vergers et les friches. Est en forte régression par la perte de ses habitats, arbres creux, haies. Son nom vient de friquet qui veut dire élégant, pimpant, dérivé de frique et de frisque qui veut dire plein de vivacité. Didier WOLF

Faisan de Colchide mâle (Phasianus colchicus) : Ce Phasianidé vit dans les zones agricoles, les zones ouvertes avec un couvert broussailleux, les lisières de forêts, les forêts ouvertes, depuis les basses terres jusqu’aux contreforts des montagnes. Est opportuniste se nourrissant de graines variées, fruits et insectes et il est bien adapté aux habitats variés qu’il fréquente. La Colchide est l’ancien royaume d’Asie, de la région du Caucase. Didier WOLF

Afin de mieux connaître la répartition et la présence des chauves-souris en Charente, une campagne de prospection est en cours, afin de mieux connaître leur statut. En particulier celui du Grand rhinolophe (Rhinolophus ferrumequinum) : En hiver, il hiberne d’octobre à avril, dans des cavités souterraines naturelles ou artificielles fraîches, non dérangées, généralement d’assez grande superficie, souvent en colonies, parfois composées de plusieurs dizaines d’individus, groupés en essaim. Le dérangement des animaux en hibernation peut provoquer la mort. l’espèce est largement répartie mais est en forte régression. Didier WOLF

Dans le cadre du développement des connaissance des membres de la section faune, les ornithologues permanents de Charente Nature dispensent une formation théorique et de terrain sur les espèces rencontrées dans les différents milieux en toutes saisons, commencée en 2015 elle se poursuit jusqu’à l’été 2016. En janvier elle se déroulait sur la commune de Merpins avec comme thème "les oiseaux hivernants". Didier WOLF.


Portfolio

Hibernie grisâtre, 06_01_2016, Louzac-St-André (16), Réjane PAQUEREAU Accenteur mouchet, 21_01_2016, Péreuil, Fabrice CADILLON Chardonneret élégant, 24_01_2016, Péreuil, Fabrice CADILLON Pinson du nord, 21_01_2016, Péreuil, Fabrice CADILLON Découpure, 24_01_2016, Sireuil, Réjane PAQUEREAU Auricularia mesenterica, 13_01_2016, Forêt de Sèche-Bouc Sigogne, Réjane (...) Auricularia mesenterica, 13_01_2016, Forêt de Sèche-Bouc Sigogne, Réjane (...) Perce neige, 25_01_2016, Luchapt, Albert & Monique BRUN Perce neige, 25_01_2016, Luchapt, Albert & Monique BRUN Petasites pyrenaicus, 29_01_2016, Mosnac, Albert & Monique (...) Petasites pyrenaicus, 29_01_2016, Mosnac, Albert & Monique (...) Eglantier_Cynorhodon, 01_2016, Albert & Monique BRUN Grimpereau des jardins, 25_01_2016Saint-Yrieix-sur-Charente, Didier (...) Moineau friquet, 29_01_2016, Agris, Didier WOLF Faisan de Colchide, 25_01_2016, Anais, Puyfrançais, Didier WOLF Grand rhinolophe, 27_01_2016, Soyaux, Didier WOLF Ornithologues, 30_01_2016, Merpins, Didier WOLF Ornithologues, 30_01_2016, Merpins, Didier WOLF
Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | Espace privé | visites : 844199

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Photos du mois   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.29 + AHUNTSIC

Creative Commons License